Présentation de la Commune

Situation générale de la Commune

La Villeneuve-en-Chevrie est située sur le plateau agricole du Mantois, à l'extrême nord-ouest des Yvelines
La Villeneuve-en-Chevrie est un village rural en bordure de la région Ile-de-France. A l'extrême nord-ouest des Yvelines, cette vaste commune de 1 179 hectares est perchée sur le plateau à environ 135 mètres d'altitude. Elle est bordée de bois qui occupent les ravins creusés dans le calcaire et rejoignant la Seine : Bois Guiard, Bois de la Roquette, Bois Boutillier et Bois de la Vallée des Prés. La majorité de la superficie est cultivée en céréaliculture. Le bâti est extrêmement diffus, une dizaine de hameaux ainsi qu'une dizaine de fermes ou bâtisses isolées sont réparties sur la commune. La présence plus importante d'ardoises, la toiture plus pentue, le maintien de l'élevage et des prairies détachent la Villeneuve-en-Chevrie du type classique de village francilien et indiquent une transition vers l'Eure.
Les habitants de la Villeneuve-en-Chevrie fréquentent le plus souvent la ville de Bonnières-sur-Seine à 5 km, qui offre de nombreux services et commerces et la commune est rattachée plus globalement au bassin de vie de l'agglomération mantaise, facilement accessible par la RN13 ou l'autoroute A13.
 
Son territoire est limité par les communes suivantes :
 
- au nord : Blaru et Jeufosse,
- à l’ouest : Chaufour-les-Bonnières et Lommoye,
- au sud : Saint-Illiers-la-Ville,
- à l’est : Bonnières-sur-Seine.
 
 

Le site et l’environnement

Le village est construit sur un sous-sol calcaire recouvert d’argiles et autres formations imperméables
Du fait de sa localisation sur le plateau et son relief très peu marqué, le sous-sol de la Villeneuve-en-Chevrie est relativement simple. Situé sur l'axe d'un anticlinal de direction nord-ouest/sud-est, caractéristique des plissements du bassin parisien au cours de la formation des Alpes, le substrat de base est la craie du crétacé. Elle est découverte sur le flanc des vallons. La craie est surmontée d'une strate d'argiles à silex également visible au niveau des vallons, de limons des plateaux et localement de sables de Lozère du tertiaire. Les limons couvrent la majeure partie du territoire de la commune, donnant un sol très fertile et donc très favorable aux cultures.

Les massifs boisés sont classés en Zones naturelles d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique
Les bois Guiard et de la Roquette ont fait l'objet d'un inventaire précis et répertoriés comme ZNIEFF de type I. La forêt de Rosny est également inscrite à l'inventaire des ZNIEFF ainsi qu'à l'inventaire des sites pittoresques depuis 1970. C'est un massif forestier vaste et tranquille qui a la particularité d’héberger une très grande variété de mammifères et d’oiseaux forestiers très faiblement représentés dans les zones périphériques vouées à la monoculture. Sur les flancs plus crayeux de la forêt, on trouve aussi des pelouses calcicoles colonisées par des plantes rares.
Une partie du territoire communal, au-delà des bois est incluse dans le périmètre du site inscrit de la forêt de Rosny : hameaux de L'Aventure, Les Ferrières et le Château de la Gastine.
 
 

Equipements

La commune a construit des espaces culturels et sportifs
La Villeneuve-en-Chevrie compte bien sûr une église au centre du village, ainsi qu'une école en regroupement pédagogique avec Chaufour les Bonnières à La Villeneuve en Chevrie la maternelle et le CP à Chaufour les Bonnières le CE et CM. Un transport scolaire assurant la liaison. La commune a aussi développé des terrains de sport (football, basket, tennis) et mis à disposition des habitants une salle polyvalente.
La Villeneuve-en-Chevrie jouxte Bonnières-sur-Seine qui offre, à proximité (5 km), une grande variété d'équipements et de services complétant les services déjà offerts par la commune.
 
 
Des services urbains relatifs à la protection de l’environnement très performants
L’approvisionnement en eau potable se fait dans le cadre du Syndicat mixte des eaux de la région de Bonnières-sur-Seine et est géré par la société Véolia. Les rejets d'eaux usées sont ensuite acheminés vers la station d'épuration communale où elles subissent un traitement par aération prolongée. Malgré un bâti très diffus et une superficie communale importante, le réseau de collecte des eaux usées dessert environ 85% des habitations.
En ce qui concerne les déchets ménagers, un tri  est pratiqué pour le verre, le plastique, le papier et le carton en porte à porte,des bacs  sont fournis aux habitants. L'organisation de la collecte se fait dans le cadre de la Communauté de Communes des Portes d'île de France et est effectuée par la société SEPUR. Les déchets sont ensuite acheminés à Guerville (transit) puis envoyés à l'usine d'incinération de Plaisirs avec de gros transporteurs.
Compte tenu de la taille de la commune, un gros effort est consenti pour assurer au mieux la préservation des ressources naturelles.
 

Transports

 
La nationale 13 et l'autoroute A13 traversent la commune
Les principales voies de circulation de la vallée de Seine traversent la commune et l'échangeur dit "de Chaufour", à l'ouest, permet un accès sur l'autoroute  directement depuis le territoire communal. Les possibilités de déplacement en voiture sont donc très aisées. Deux voies secondaires (la RD89 et la RD37) assurent la desserte du nord au sud en direction de Bonnières-sur-Seine, Vernon et Bréval.
 
Deux lignes de transport en commun complètent les possibilités de déplacements
La gare SNCF la plus proche est située à 5 km à Bonnières-sur-Seine. Deux lignes régulières de bus permettent d'y accéder avec la Carte Orange: la ligne 4 des cars COM BUS qui dessert Cravent, Lommoye et Chaufour-les-Bonnières ainsi que la ligne interdépartementale 1 des cars JACQUEMARD qui dessert Evreux, Chaufour-les-Bonnières, Jeufosse, La Villeneuve-en-Chevrie et Bonnières-sur-Seine. Depuis la gare SNCF, les habitants peuvent rejoindre l'agglomération mantaise, la Vallée de Seine et Paris à l'ouest, Caen et Cherbourg à l'est.
 

Habitat

L’activité sur la commune est essentiellement composée d'exploitations agricoles et d'entreprises artisanales
Bien implantée sur le plateau du Mantois, éloignée des pressions urbaines de la vallée de la Seine, la commune de la Villeneuve-en-Chevrie abrite toujours un nombre d'agriculteurs conséquent, 5 en 2013. Depuis 1970, 12 exploitants ont disparu. Les surfaces cultivées ou en prairies occupent 67% de la superficie communale. Les données de la Politique Agricole Commune de 1999 indiquent que la très grande majorité des cultures sont des céréales, des oléagineux et des protéagineux. Les exploitations sont de type grandes cultures essentiellement. Néanmoins, une quarantaine d'hectares est directement destinée à l'élevage (prairies, maïs ensilage ou plantes fourragères). 
 

Les artisans de la commune sont implantés dans le village. Le secteur du bâtiment est le plus développé. On trouve plusieurs pensions animalières et chenils.
Pour les autres besoins en commerces et services, la commune de Bonnières-sur-Seine située à 5 km est la plus fréquentée par les habitants.

Administration

Département des Yvelines
  Préfecture des Yvelines 1 Rue Jean Houdon 78010 Versailles CEDEX  
 Accueil du public 1 Avenue de l'Europe du lundi au vendredi de 8h 45 à 15h 45

Arrondissement de Mantes la Jolie
Sous Préfecture de Mantes la Jolie  18 - 20 Rue de Lorraine 78201 Mantes la Jolie CEDEX     Tel: 01 30 92 74 00
Horaires d'ouverture au public du lundi au vendredi de 8h 45 à 15h 45

9 ième Circonscription  Député Bruno MILLIENNE

Canton de Bonnières sur Seine  Conseiller Général Didier JOUY  Permanence Mairie de Freneuse 01 30 98 97 97

Les données de la Commune

Les habitants sont 617 en 2017 et s'appellent  Villeneuvoises,  Villeneuvois
- La surface est de 1 180 Ha dont 180 ha de bois et forêt ,
- est à 133 m d'altitude

-  12 hameaux : Le Vivier, La Belle Auberge, Les Tasses, Les Marcets, Le Bout aux Epines, Le Cholet, La Gastine, La Mare des Plards, L'Aventure,Les Ferrières, Le Baliquet, Les Guinets.

- à 13 kms de voirie communale

- à 30 kms de voirie rurale